Archives de catégorie : blog

Formations en entreprises – demandez le catalogue !

Nous vivons dans une société de plus en plus exigeante : plus de bénéfices, et de productivité sont demandés. Les attentes des clients, des responsables d’entreprise sont devenues très fortes. De l’industrie au monde hospitalier, tous les secteurs sont concernés. Cette exigence de rentabilité impose des pressions sur les individus : de l’employé, à son manager jusqu’au directeur d’établissement, mais aussi les personnels hospitaliers, les médecins…

Formation-EBP

Il est donc nécessaire de se former tout au long de son parcours professionnel, afin d’être toujours à la hauteur de ces attentes. Acquérir des compétences, c’est bien. Acquérir un savoir-être c’est encore mieux. L’un ne va pas sans l’autre.

Et parce que je viens de ce monde de l’entreprise, dans lequel j’ai passé plus de 15 années en tant qu’ingénieur et manager, je sais parfaitement les difficultés auxquelles vous êtes confrontés : stress, fatigue, perte de motivation, de confiance voire d’estime de soi.

 Cette souffrance au travail est-elle inéluctable ? Bien sûr que non. A chaque moment de notre vie, nous avons le potentiel pour chercher en nous-même toutes les ressources qui nous définissent.

 C’est ce vers quoi je tends : vous proposer des formations et des accompagnements ciblés à vos besoins, mais surtout à qui vous êtes. Je m’adapte à vous, que vous soyez une entreprise du CAC40, une start-up, un CMP ou un hôpital. Aussi, les formations se composent d’une partie théorique, avec acquisition des compétences, et d’une partie pratique, avec des exercices concrets basés sur la sophrologie dont l’efficacité est reconnue dans le milieu professionnel, médical et sportif.

 Voici quelques formations :
Mieux gérer les tensions au travail (prévention des RPS) – 2 Jours
Initiation aux Risques Psycho-Sociaux (RPS) – 1 jour
Développer et affirmer son leadership (niveau 1) – 2 jours
Développer et affirmer son leadership (niveau 2) – 1 jour
Développer et affirmer son leadership (niveaux 1 et 2) – 3 jours

Mais aussi des ateliers :
Mieux gérer son stress au travail
Améliorer sa concentration au travail
Développer la confiance en soi
Faire face au changement

Et toujours des accompagnements :
Thématiques stress/confiance et estime de soi/gagner en concentration/ faire face au changement/ entretiens de carrière/etc

Cela vous intéresse ? Demandez-moi le catalogue, vous y trouverez tous les détails (pour qui, pour quoi, comment, finalité …) : fabienne@sophrologue-paris.pro ou 06.41.59.74.07

Gagnez vos compétitions avec la sophrologie !

La nécessité de la préparation mentale est admise depuis longtemps dans le sport, et elle est même devenue l’égérie du sport moderne. L’habitude d’attribuer une victoire ou une défaite au mental s’est installée dans la comparaison de compétiteurs de même niveau. J’aide des sportifs à se préparer à leurs exercices sportifs et notamment à leurs compétitions. Ce travail se fait individuellement, car je dois connaître le sportif afin de faire émerger ses ressources et de l’aider à développer ses propres outils de sophrologie. Il faut s’y prendre à l’avance, car plusieurs séances sont nécessaires pour s’approprier les exercices et les techniques, progresser et parvenir au résultat mental attendu, duquel découlera donc le résultat sportif. J’utilise diverses techniques, en fonction de la proximité de la compétition, de l’état du sportif et de son objectif. Cela va de la relaxation (afin de mieux gérer le stress), à la visualisation (d’actions sur le terrain), en passant par des exercices respiratoires dynamisants.

J’ai suivi pendant quelques séances Valentin, jeune badiste de haut niveau. Sa technique de jeu était excellente d’après son entraîneur, mais il ne parvenait pas à l’utiliser au mieux pendant les matchs, car sa concentration décroissait au fil du jeu. Nous avons travaillé ensemble sur l’évacuation des tensions grâce à des exercices respiratoires, des exercices de détente musculaire et de concentration. Sa confiance et son endurance s’en sont trouvées améliorées. La concentration peut donc être une voie d’accès à l’amélioration de vos performances. Autre idée : l’intégration du schéma corporel. Je m’explique : le schéma corporel est la sensation que l’on a de son corps et la représentation que l’on s’en fait. Il est toujours en évolution et se modifie avec la croissance, et aussi en fonction des activités.

Ainsi, il s’étend aux objets qui l’environnent, comme des skis par exemple. Les skieurs suisses ont été aidés par un sophrologue à la fin des années 1960, et leurs performances ont été récompensées par plusieurs médailles. Ils avaient justement travaillé sur l’intégration des skis à leur schéma corporel, non pas comme des outils, mais comme le prolongement de leur corps. Leurs réactions sont devenues presque naturelles et instinctives lorsqu’ils glissaient, et les plus grands progrès se sont vus dans le saut (surtout la réception) et le slalom. Enfin, une dernière piste de réussite, ma préférée : la projection de soi. Les gens disent souvent qu’il faut s’imaginer en train de gagner. Plus facile à dire qu’à faire ! Non seulement je vais vous aider à l’imaginer, mais surtout, je vais vous apprendre à intégrer ces pensées, à la fois dans le cerveau et dans les muscles, ce qui favorise la rapidité des réactions et de la réflexion durant un match, et renforce le niveau de concentration. Il s’agit de s’imaginer avant, pendant et après un match, en insistant sur toutes les sensations issues de nos 5 sens (la vue, le toucher, …), sur les figures ou techniques utilisées pendant la compétition, se voir parer un coup de l’adversaire etc. Il existe des techniques précises pour que l’imagination devienne une projection. Cela peut créer les conditions de réussite du sportif. Cela fait pleinement partie du travail mental du sportif, nécessaire à son entraînement physique. D’ailleurs, les grands sportifs le confirment !

tsongaJo-Wilfried Tsonga pratique la sophrologie, et tout le monde a remarqué sa sérénité sur le terrain, et même son imperméabilité à la pression. Face à un adversaire qui l’a battu, il reste concentré et dans son jeu, sans penser à la revanche ou aux attentes autour de lui. Son entraîneur et ses conseillers le reconnaissent : le tennisman n’est plus dispersé. La sophrologie lui a d’abord permis de se remettre en question, avant de l’aider à chasser son stress et à se recentrer sur son sport, et seulement son sport. Les journalistes parlaient même de métamorphose, entre le Tsonga de juin 2015 et celui de 2013. De même que l’équipe de foot de Caen a fait une superbe remontée au cours de la Ligue 1, grâce à de multiples efforts physiques et tactiques de ses joueurs, et grâce aussi à l’arrivée d’un sophrologue préparateur mental sportif, qui a notamment permis à l’équipe d’exister en tant que groupe, et non en joueurs isolés.

Alors, si vous cherchez à améliorer vos performances, et même à gagner, venez me voir ! 🙂

Maitriser son stress

Le stress est la réaction d’adaptation de l’organisme face à un changement survenant dans son environnement. Chaque individu réagit en fonction de sa propre structure, de son terrain génétique, de sa culture, de son éducation et de son histoire. La perception du stress et la capacité à y répondre constituent le seuil de tolérance au stress d’un individu.

Trois principaux facteurs de stress sont reconnus : environnementaux (compétitivité, bruit, horaires, charge de travail etc.), relationnels (rupture, absence de communication etc.) et personnels (l’histoire personnelle influe la façon de réagir). Lors d’un épisode de stress, on peut sécréter de l’adrénaline ou de la cortisone. L’adrénaline caractérise un stress ponctuel qui accroît la fréquence cardiaque et respiratoire, la tension et le sucre dans le sang. En revanche, le stress qui dure produit de la cortisone, afin de limiter la douleur physique, et la tension artérielle reste élevée pour alimenter la circulation dans la tête et les jambes. On distingue le bon et le mauvais stress. Le bon stress fournit un sentiment positif d’efficacité, d’acuité et rend plus performant, alors que le mauvais stress est issu d’un évènement traumatique et persiste au-delà de la présence de l’agent stresseur. Le stress chronique est un mauvais stress parce qu’il accroît la vulnérabilité aux stresseurs.

image stress au travailQuand on ne peut pas réagir face au stress, nos réactions biologiques deviennent néfastes. Le stress entraîne des troubles physiques (tensions, blocages, insomnie, troubles circulatoires ou digestifs, rupture physique ou mentale), des troubles psychologiques (anxiété, déprime), et des troubles comportementaux (agressivité, irritabilité, perte d’écoute et de concentration etc.).

Je vous propose des solutions avec des exercices de sophrologie pour lutter contre ce problème envahissant au quotidien. Vous pouvez maîtriser les émotions en apprenant à vous détendre physiquement et psychologiquement et en apprenant à mieux respirer. J’ai déjà parlé des effets physiologiques de la respiration contrôlée et de la contraction musculaire (liens des articles à mettre). Travailler aussi sur le positif permet de se concentrer sur ses capacités et ses sensations. La pratique de la sophrologie accroît la sécurité intérieure, la confiance en soi et la dynamique d’adaptation. De plus, la sophrologie permet de percevoir avec plus d’acuité les messages et les signaux du stress. Un exercice facile à réaliser, lorsque vous sentez ces signaux arriver, est le pompage des épaules (vidéo à venir).

Je vous propose divers exercices et des visualisations en séance, faciles à reproduire à la maison, au travail, dans les transports. Ne vous laissez pas empoisonner par le stress, venez me voir avant !